Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Messages : 33
Date d'inscription : 08/08/2017
Voir le profil de l'utilisateur

DomRaider - DRT - Dropcatching domain names

le Sam 26 Aoû - 0:10
https://www.domraider.io/

Benetton's Team ! mais c'est justifié par le besoin commercial. Tout est référencé sur LinkedIn, ça a l'air sérieux. Enfin et surtout je tiens en haute estime deux des conseillers : Simon Polrot et Vidal Chriqui. Du coup tout ce qui semblait trop beau pour être vrai, serait en fait juste trop beau. Par contre l'équipe semble manquer de star, les dev semblent tous sortir du même IUT à Clermont. Faut espérer que le projet ne requière pas d'inventer des concepts dignes de l'ENS.

La vidéo de présentation est top, même si trop mis en scène, mais là j'encule des mouches.

En gros c'est une vraie société avec un vrai chiffre d'affaire.

Les quatre pubs sont géniales.

35 millions de hardcap, représentant 35% des tokens, soit un marketcap de 100 millions. Franchement, vu tout le vaporware présent sur coinmarketcap ça semble très raisonnable. Par contre j'ai l'impression que les tokens vont être bloqués jusqu'en 2018, mais j'espère qu'avec leur équipe de conseillers ils sauront faire monter la sauce. Ça fait chier d'attendre aussi longtemps, mais le risque de scam est on-ne-peut-plus bas. Est-ce que le ricains vont s'intéresser à ce produit français ? Si c'est financé en cryptos ça ne spéculera jamais si bitcointalk n'est pas régulièrement teasé, parce que ce ne sont pas les français qui vont faire explosé le cours du token.

Avis très favorable, faut juste s'assurer que tout sera fait pour ça spécule dès l'ICO terminée et que ça ne dorme pas pendant un an avant d'être concrètement utilisé.

ça peut s'acheter par virement swift en fiat, mdr ! Faut bien que gégé du PMU puisse investir dans les cryptos lui aussi Smile Du coup comment ils vont gérer les rabais en fonction de l'ordre d'arrivée ? Donc les payeur fiat vont se faire enculer, ou alors c'est la date d'envoie du mail qui fait foi, mais alors comment vérifier où ils en sont ? Aussi bien la moitié de l'ICO est déjà atteinte et on aurait aucune remise. 30% d'assuré ça donne envie pour un projet aussi fiable. Ça mérite u coup de téléphone ça.
Messages : 33
Date d'inscription : 08/08/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: DomRaider - DRT - Dropcatching domain names

le Sam 26 Aoû - 1:21
Je pense à un truc. En fait, aussi beau que soit le projet, le marketcap sera toujours indexé sur le chiffre d'affaire de la boite, du coup même si c'est un projet méga solide, ça ne skyrockettera jamais. Juste jamais. En fait ce projet c'est une méga bonne nouvelle pour les actionnaires, mais quel intérêt pour nous autres investisseurs ? Aucun.

Seul remède, à vérifier dans le whitepaper : que n'importe qui puisse venir vendre ses noms de domaine sur leur place de marché. S'il n'y a pas ça de mis en place, alors le potentiel de croissance du token est minable.
Admin
Messages : 14
Date d'inscription : 08/08/2017
Voir le profil de l'utilisateurhttp://cryptocurrencyreview.forumactif.com

Re: DomRaider - DRT - Dropcatching domain names

le Sam 26 Aoû - 9:36
c'est ce que je t'avais dit dans ma phrase "j'aime beaucoup de choses dans ce projet mais UNE chose que je déteste" bien vu Smile
Messages : 2
Date d'inscription : 27/08/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: DomRaider - DRT - Dropcatching domain names

le Dim 27 Aoû - 15:37
Par rapport à ce que tu dis Aloha concernant le fait de pouvoir utiliser le système d'enchère pour des externes, ça semble effectivemment être possible.
Le principe c'est un système d'enchère décentralisé qui s'appuie sur la blockchain. Il compte switcher sur ce système pour leurs enchères internes mais l'objectif est que le système soit utilisable par n'importe qui/boite.
Du coup, ça devrait être possible de venir vendre un domaine squatté sur le système sans pour autant avoir fait appel à DomRaider pour l'acquérir.

Ensuite, par rapport au blocage des tokens, je viens de me refarcir le white paper, et il semble bien que les tokens soient echangeables dès la fin de l'ico. Le seul blocage que je vois c'est concernant les advisors pour lesquels il y a un blocage de 7 jours.

Pour info, je suis déjà en contact avec la sales manager, que je connaissais déjà, j'ai posé la question pour l'histoire de l'ordre de priorité pour les personnes qui participent en fiat, et à priori c'est la date du mail qui sera prise en compte (pas de vérifications possibles du coup par contre).

Sur la période de pre-sale, le cout minimum d'entrée est de 10k€ pour un prix d'acquisition à -30% pour les ~150 millions premiers tokens (donc ~10 millions € avec le discount).
Sur des montants plus importants, ils semblent laisser la porte ouverte à des négociations au cas par cas.
Messages : 33
Date d'inscription : 08/08/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: DomRaider - DRT - Dropcatching domain names

le Dim 27 Aoû - 15:59
https://www.societe.com/societe/domraider-794171140.html
Seulement 300k€ de CA en 2015 scratch
Les questions qui se posent portent sur la facilité technique pour un random de venir vendre ses noms de domaine sur DomRaider, et sur la nécessité d'une blockchain dédié à cette activité. Est-on sûr que si la place de marché fonctionne, ceux qui la tienne n'auront pas envie de permettre qu'on y trade aussi avec des bitcoins ?
Messages : 2
Date d'inscription : 27/08/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: DomRaider - DRT - Dropcatching domain names

le Dim 27 Aoû - 16:36
Dans le white paper je lis :
"The deposit can be made in two ways :
- The DRT token gel
- A bitcoin payment, Ethereum to a DomRaider bot that generates a deposit adress and carries out the DRT token gel for the user account. It is worth notice that by using the Shapeshit service this operation will be possible using other cryptocurrencies"

Du coup ce sera déjà implicitement possible de faire des encheres avec un deposit en bitcoin via shapeshift (même si derrière on repasse en DRT).

Je te rejoins sur la facilité de déposer une enchère en tant que "particulier". Le processus de mise en place des enchères et les moyens mis à disposition (api ? site domraider ?) est pas particulièrement décrit.

Autrement, le système d'enchère proposé n'a pas pour vocation de se limiter aux noms de domaines ; ça nécessite d'autant plus une stratégie de communication de leur part pour des effets d'annonce relatifs à des partenariats avec d'autres acteurs du marché utilisant des systèmes d'enchères.

Autre point ou je te rejoins, c'est les ordres de grandeurs au niveau du CA de la boite Vs les 100m de l'ico. En gros, 2m de levée en 2016, 2m en 2017 et la bam 100m Very Happy



Messages : 33
Date d'inscription : 08/08/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: DomRaider - DRT - Dropcatching domain names

le Lun 28 Aoû - 0:07
Si ça passe par Shapeshift alors c'est bon, puisque ça voudra dire que le passage par DRT sera obligatoire, donc le token aura des raisons d'être thésaurisé, ne serait-ce que pour poser une multitude d'enchère.

Sinon quand je parlais des particuliers, je voulais dire qu'il faudrait que eux aussi puissent venir vendre des noms de domaines, si ce n'est pas le cas alors la valeur du token sera indexé sur le chiffre d'affaire de la boite mère, et là ça serait une catastrophe, car vu le CA il y aura au bas mot 40x trop de token mis sur le marché.

Vu le livre blanc : "Thus, the secondary market for domain names was officially worth $500 million in 2016, but is estimated that in reality it was maybe worth up to 5 times more, in other words, $2.5 billion."

Du coup le potentiel de croissance n'est pas immense. En effet, à moyen terme, on n'imagine pas que plus de 10% du marché passe par leur place de marché, et ça serait déjà une réussite éclatante. Cela ferait donc un CA de 250 millions. La question qui se pose c'est combien de jetons il faudrait en circulation pour générer ce CA ? Quand on regarde https://donnees.banquemondiale.org/indicateur/FM.LBL.BMNY.GD.ZS?view=chart&year_high_desc=true on voit que plus l'économie d'un pays est forte plus la masse monétaire représente un fort pourcentage du PIB. Je le comprends comme une plus forte thésaurisation. En gros si la monnaie ne subi pas trop d'inflation, et qu'elle est utile, alors elle est stockée et prend de la valeur. Le max pour le Liban : 279%. (Suisse 192% US 90% France 80%) Cela ne doit pas avoir beaucoup de sens comparer l'économie d'un pays et celle d'un site internet, mais à défaut de mieux... Disons que les gens stockeront énormément le DRT pour spéculer, donc 500% alors au mieux des cas le marketcap du DRT serait de 1,25 milliards, soit un potentiel de croissance max de seulement x12. J'ai été peut-être pessimiste sur la thésaurisation, mais je pense avoir été très optimiste pour la part mondial du CA qu'occupera cette entreprise.

La conclusion c'est que la demande risque d'être très faible par rapport à la masse monétaire, et que la moindre tentative de sortie fera s'effondrer le cours qui manquera de liquidité.

Je commence juste le livre blanc. J'espère simplement qu'ils ont déjà ouvert les négociations avec les kraken, poloniex, bittrex, bitfinex & co
Messages : 33
Date d'inscription : 08/08/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: DomRaider - DRT - Dropcatching domain names

le Lun 28 Aoû - 3:45
DRT white paper a écrit:the key players in the
market have already openly multiplied their accreditations, a vital prerequisite for obtaining
the best performances. One of them currently has 1,250 accreditations, a 31% increase from
2016, or in other words, an annual budget of more than $6 million just for these accreditations.
In its new ‘recognized’ form, there are only a few dozen worldwide operators in this market.

Grosse barrière à l'entrée donc, ça joue en leur faveur.

La page 17 qui énumère les problèmes actuellement rencontrés par les enchérisseurs vends du rêve. On se dit que si la blockchain de DRT parvient effectivement à les résoudre elle a une réelle valeur ajoutée.

Page 20 : pour autant que j'en comprends c'est fait pour que n'importe qui puisse organiser des enchères sur leur plateforme. "Professional auction organizers will be keen to connect their system to the network as it
will offer visibility to their auctions and will bring them new buyers. " par contre "Participation and payment (in paper money or cryptographics)," Evil or Very Mad

Un truc qui me plait : ils nous racontent qu'il sera possible à n'importe qui se poser une surcouche sur leur plateforme pour organiser une enchère depuis une autre interface, l'organisateur tiers se prélevant alors une commission qu'il détermine lui même. Ce tiers se retrouvent en situation d'être un rapporteur d'affaire si j'ai bien compris.

Par ailleurs, j'ai l'impression que via l'interface DRT, n'importe qui pourra acheter des noms de domaine, alors qu'actuellement il faut une license.

page 29 : ils parlent de l'opportunité d'utiliser Byteball comme sidechain, du fait que le DAG permet des transactions sans frais, pour inscrire toutes les offres d'enchère. De plus Byteball permettrait des enchères anonymes. Je trouve tout ça assez frais.

Pas fini de lire, mais ça me donne la trique.
Messages : 33
Date d'inscription : 08/08/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: DomRaider - DRT - Dropcatching domain names

le Lun 28 Aoû - 21:15
fini les 120 pages du white paper. Je suis un peu moins chaud que hier.
- Déjà je n'ai rien trouvé sur bitcointalk concernant Domraider, je trouve ça très louche. Il s'adresse à qui ? Je n'ai pas trouvé le whitepaper en français pourtant.
- Dans le plan de financement il prévoit 300k/mois pour developper la plateforme la première années, 200k/mois la deuxième année, et 100k/mois la troisième, soit seulement 7.2 millions sur les 35 à collecter. 150 millions de DRT (équivalent 15M€) vont être distribués aux stakeholders, libérables 20% tout de suite, puis 10%/mois. 500 millions je n'ai pas trop compris à quoi ça allait servir. Il y a une histoire de fondation d'un LBO, d'emprunt (wtf emprunter quand tu viens de gagner 35 millions ?) Bref, il y a 28M dont je n'ai pas compris à quoi ils allaient servir. Il y a une foultitude de tableau, mais c'est illisible pour moi. Je retiens quand même qu'avant même que le projet soit mis en place, le double va être distribué aux stakeholders de ce qui est prévu pour développer la plateforme. L.O.L.
- à aucun moment ça ne parle d'un partenariat avec un exchange
- aucun proof of concept jusqu'à aujourd'hui, en fait c'est du vaporware

Je vais peut-être leur téléphoner demain, mais je suis peu optimiste maintenant.
Messages : 33
Date d'inscription : 08/08/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: DomRaider - DRT - Dropcatching domain names

le Mar 29 Aoû - 12:04
C'est frustrant de voir à quel point un cerveau qui a sommeil produit de la merde. Les DRT serviront à acheter des noms de domaines, il faudra donc bien du vrai argent pour que DomRaider achètent ses noms qu'il compte mettre en vente. Tellement évident...
Par contre je continue de penser qu'une IPO aurait été bien plus judicieuse pour payer le développement de la plateforme.
Messages : 33
Date d'inscription : 08/08/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: DomRaider - DRT - Dropcatching domain names

le Ven 1 Sep - 16:45
Bon j'ai eu 3 responsables au téléphone 20 minutes CEO, CFO, et je sais pas quoi la troisième.

Si le plan com n'a pas été diffusé, c'est parce qu'ils ont décidé d'avancer leur ICO pour profiter de la hype.
Ils viennent de négocier un partenariat avec des grosses tête du monde des cryptos https://fr.wikipedia.org/wiki/Nicolas_Courtois, prof au collège Londre. https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Jacques_Quisquater de l'université catho louveau, cité dans le white paper du bitcoin.

Enfin et surtout, pour eux, la vente de nom de domaine ce n'est que l'amorce, leur objectif c'est de vendre absolument n'importe quoi au enchère, la ligne de mire c'est ebay.

Ils ont aussi des partenariats avec des investisseurs influents, de Chine :Eric Qu (ou Gu ?) Mike Costache, du japonais, de jesaisplusquoi

Ils négocient des partenariat technologique avec Wings et ARK

La prévente a fini sa dernière phase, la remise n'est donc plus de 30%, mais de 25%. Il pensent clore le 25% ce week-end. La vente elle-même commence le 12 septembre, on peut demander à envoyer les btc ou eth tout de suite, et qu'ils soient convertis en euro tout de suite, ou juste avant la fin de la prévente (si on parie sur une hausse du btc). Du coup le cout global en btc est connu, mais le nombre de DRT ne sera fixé qu'à ce moment. Il faut leur préciser spécifiquement si vous voulez bénéficier de cette option, sinon c'est tout simplement fixé au moment de leur facture.

Pour moi maintenant c'est un call 100%, je vais y mettre une méga tonne
Messages : 33
Date d'inscription : 08/08/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: DomRaider - DRT - Dropcatching domain names

le Sam 16 Sep - 2:55
lol
Juste pour garder des traces de mes mésaventures, je reviendrais lire ça en me marrant dans cinq ans, un verre de punch dans une main, un collier de dents autour de ma bite.

Ainsi donc, l'ICO ayant rapidement atteint son objectif de réunir 35 de millions d'euros, Domraider a décidé d'activé sa clause facultative d'objectif étendu, comme ces fils de pute d'Enigma l'ont fait. Cette clause permet la création de 300 millions de tokens supplémentaires sur le milliard initialement prévu. Le prix du token reste identique, à savoir 0,1€/DRT. Les conditions font que la répartition sera la suivante : 210M de tokens seront effectivement vendus, pour 21 millions d'euros, et 90 millions seront distribués au prorata des DRT détenus, soit +9%.

Dit comme ça, ça peut paraitre loyal. C'est aussi ce que je m'étais dis quand j'avais pris connaissance de cette clause avant d'acheter. Pendant l'ICO seulement 35% des tokens sont distribués aux acheteurs, pendant l'objectif étendu on touche 30% des nouveaux tokens sans rien faire, cool donc. Mais non, pas cool du tout en fait.

Évidemment Domraider anonne que la clause était dûment inscrite dans le Livret Blanc. Sauf qu'un contrat engage nécessairement les deux parties, et Domraider par ces clauses se désengage d'absolument toute responsabilité, y compris celle d'émettre le moindre token. En gros le mec peut se barrer avec la caisse le 10 Octobre et continuer d'annoner que c'était dans le Livret Blanc. Je serais curieux d'avoir l'avis de quelqu'un ayant étudié le droit contractuel pour préciser ça. J'ai trouvé ça sur le net :

Clause limitative de responsabilité : les conditions de validité - l'apport de l'arrêt Faurecia du 29 juin 2010

- Focus sur les clauses limitatives de responsabilité dans les contrats informatiques - à propos de l’arrêt de la Cour de Cassation du 29 juin 2010, Sté Faurecia sièges d’Automobiles c/ Sté Oracle France -

Dans un arrêt très attendu, rendu le 29 juin 2010, la Chambre Commerciale de la Cour de Cassation a apporté des éclaircissements quant au sort à réserver aux clauses limitatives de responsabilité dans les contrats informatiques (et au-delà). Selon la Haute Juridiction, « seule est réputée non écrite la clause limitative de réparation qui contredit la portée de l’obligation essentielle souscrite par le débiteur ». Dès lors, le simple manquement à une obligation essentielle du contrat ne suffit pas à écarter les effets d'une clause limitative de responsabilité. Encore faut-il apprécier cette clause limitative au regard de l'économie générale du contrat et déterminer si elle vide de toute substance l'obligation essentielle du contrat. Ou bien caractériser l'existence d'une faute lourde qui doit seule s'apprécier au regard du comportement du débiteur.

Je pense que les conditions essentielles du contrat inclus l'émission du token, sa limitation à un seul milliard, la mise en place d'une plateforme d'enchère.

On peut quand même se demander pourquoi avoir participer à cet ICO avec de clause ? Tout simplement parce que, à ma connaissance, toutes les ICO en comportent plus ou moins, parce que le risque juridique pour ceux qui en font la mise en oeuvre est quand même énorme, même s'ils font du mieux qu'ils peuvent. Du coup ils sont un peu obligés d'avoir recours à ce genre clause pour se couvrir un minimum. La clause d'objectif étendu ne correspond pas à ce cas, et je regrette de ne pas m'en être rendu compte tout de suite.

Tristan Colombet, le CEO de Domraider, pousse le vice jusqu'à avancer qu'il défend les mêmes objectifs que nous, cette blague !

Certains veulent pousser la comparaison avec une augmentation de capital, ce qui n'a pas trop de sens, mais on peut néanmoins répondre que pour pouvoir faire une telle augmentation il faut l'approbation d'une majorité des actionnaires via un vote lors d'une assemblée générale qui donne donc le pouvoir à l'entreprise d'en faire si elle le souhaite. Souvent c'est autorisé pour une durée de 2 ans, après il faut refaire un vote. Il y a donc des limitations, évidemment, qui ne serait pas respectées dans notre cas présent, mais le droit applicable n'est bien sûr pas le même, il permet néanmoins d'intuiter le plus légitime.

Ainsi quand de nouvelles actions sont mises en circulation tout l'argent revient à l'entreprise, donc aux actionnaires, ce qui, précisément, n'est pas le cas avec cet objectif étendu. L'argent nouvellement reçu n'arrive que très partiellement dans la poche des détenteurs de DRT, et le seul pourcentage juste serait pas moins de 100%. Même encore les détenteurs y perdraient puisqu'on empêcherait le prix de monter en fonction de la demande, et qu'ils seraient eux dans l'incapacité de vendre pour ajuster leur exposition de toute façon.

La différence c'est qu'une augmentation de capital est neutre sur la valeur de l'action. En réalité cela peut être mal vue par certains actionnaires court termistes, mais sur le long terme ça ne devrait rien changer. Ici, avec cet objectif étendu, on parle de 21M€ qui vont dans les poches de Domraider, soit 60% de plus que les 35M prévu. Si les acheteurs tardifs de cet objectif devaient se fournir sur le marché, alors le prix du DRT serait valorisé fortement à la hausse; 21 millions € c'est énorme.  En pratique seuls les actionnaires de Domraider bénéficient de ces 21 millions, les possesseurs de DRT ne verront leur capital augmenter que de 9%, mais là n'est qu'une infime partie du problème. En effet, en permettant à n'importe qui d'acheter à prix fixe sans hard cap, alors Domraider assèche complètement la demande. Du coup ils se gavent en euros pendant que nous autres détenteurs de DRT ne pouvons rien faire, interdit de participer à la fête que l'on doit se contenter de regarder de loin, bien qu'on ait payé bien cher notre ticket d'entrée. De ce fait quand le token sera libéré, devenu échangeable par n'importe qui, presque plus personne n'en voudra, puisque tous les acheteurs auront déjà eu leur lot à bon prix, du coup le prix est condamné à se crasher très lourdement. Beaucoup plus de perte que les 9% de gain de compenseront jamais. De son coté les actionnaires de Domraider se seront gavés comme jamais, et le DRT sera trèèès durablement dévalué


Certains avancent que cet objectif étendu permet d'élargir la communauté des utilisateurs de DRT, ou augmente sa visibilité. Cela me semble un non-sens puisque n'importe qui aurait de toute façon pu acheter des token sur les plateformes habituelles. Quant à la visibilité, elle ne peut être que très négative puisque le prix du token va s'effondrer.


ah oui, j'oubliais : il s'agit du premier stretch goal seulement ! Le projet c'était vraiment de vendre une infinité de tokens jusqu'à la fin de l'ICO. Enfin, pour parfaire le tout, certains doutent même de la réalité des fonds reçus, même si je trouve personnellement cette hypothèse irréaliste, puisque si Domraider n'avait reçu que peu de fonds pendant l'ICO, leur seul façon d'en obtenir serait de vendre leur token sur les places de marchés, tokens dont personne n'aurait voulu, et dont personne ne voudrait ensuite puisqu'ils auraient en plus sali leur réputation.À moins qu'ils fussent tellement désespéré que cela aurait été pour eux le dernier espoir de générer une demande en stimulant le panurgisme des moutons chasseurs d'ICO que nous sommes, mais là encore j'ai du mal à y croire car leur communication était trop bien ficelé pour ne pas avoir attiré de chalands.

Une porte de sortie se présente néanmoins,  : augmenter le prix des tokens nouvellement émis, mais ça me semble loin d'être gagné...
Contenu sponsorisé

Re: DomRaider - DRT - Dropcatching domain names

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum